LIFESTYLE 2

Bullet Journal

Bullet journal… Mais qu’est-ce donc?⁠

Une révélation pour moi! Et oui à ce point là!⁠
C’est un outil qui m’a aidé à m’organiser.


C’est un carnet dans lequel on regroupe toutes les notes, toutes les idées, toutes les to-do list, son agenda, ses codes d’accès, ses listes de livres à lire, ou d’idées de cadeaux pour noël…⁠

Dans un seul carnet, on y met toutes les infos dont on a besoin au quotidien pour organiser sa vie pro et perso.

Mais au delà d’un simple carnet, je dirai que c’est également un outil qui permet d’exprimer sa créativité.

Le Bullet Journal, c’est un loisir à lui tout seul, mais un loisir utile !⁠



A l’origine du Bullet Journal

C’est un designer new-yorkais, Ryder Carroll, qui est à l’origine de la méthode. Il a mis au point ce système d’organisation lorsqu’il était étudiant.

Sa méthode ne nécessite au départ qu’un carnet et un crayon. Il suffit ensuite d’adopter les consignes de Ryder Carroll concernant la codification des tâches, ou la création des rubriques, qu’il appelle « collections ».  

Vous trouverez sur le site internet de Ryder Carroll toutes les consignes et les explications pour apprendre à créer son Bullet Journal: https://bulletjournal.com/pages/learn

Mais le principal intérêt d’un outil complètement personnalisable, c’est bien entendu de se l’approprier pleinement, que ce soit sur le fond comme sur la forme. C’est pourquoi le Bullet Journal, ou « Bujo » pour les intimes, a rencontré un si grand succès.

Commencer son Bullet

Bien entendu pour commencer, il vous faut un carnet…Le choix du carnet est important car ce type d’outil est destiné à vous accompagner pour plusieurs mois, voir années.

Le principal conseil que j’aurai à donner sur le choix du carnet est de pouvoir l’ouvrir bien à plat, pour ne pas être gêné dans l’écriture, mais aussi dans la lecture. Pour moi il faut que le carnet reste bien ouvert quand je le pose devant moi, sans que les pages ne se retournent toutes seules, si vous voyez ce que je veux dire…

Le conseil suivant concerne la méthode elle-même du Bullet: même si vous n’êtes pas obligé de respecter les consignes de codification proposées par Ryder Caroll, je vous recommande tout de même d’appliquer strictement la suivante: se créer un sommaire!

C’est la consigne de base pour le commencer: réserver les 1eres pages au sommaire.⁠
Ensuite, on fait ce que l’on veut: on décore, on dessine, on gribouille, mais le plus important, c’est de toujours numéroter les pages et de les reporter dans le sommaire.⁠

J’y vois le secret de la méthode pour que le carnet puisse être utilisé sur le long terme. Sans sommaire tenu à jour systématiquement, et méticuleusement, rien ne se tient. Il vous deviendra impossible d’y retrouver les to-do list et autres « collections » que vous aurez consigné.

Une fois qu’une place suffisante aura été dédiée au sommaire, à vous de jouer !

Avec cette méthode, fini les post-il éparpillés partout, on retrouve tout au même endroit, et en plus c’est joli.⁠

Pour ma part, n’ayant pas d’attrait pour le dessin, je m’amuse à décorer mes pages avec du ruban adhésif et des stickers ou des images que je découpe dans des magasines. ⁠

Les rubriques du Bullet Journal

Voici les pages que j’ai commencées; si ça peut vous inspirer:⁠


– liste des livres à lire ⁠
– identifiants et mot de passe⁠
– Mes inspirations du mois⁠
– idées de cadeaux de noël⁠
– liste de plats d’automne⁠

Beaucoup de personnes utilisent le Bullet comme un véritable agenda, et y dessinent chaque semaine ou chaque mois le calendrier et les tâches qu’ils souhaitent accomplir.

De mon côté comme j’utilise un agenda en ligne, je ne recherche pas ce type d’information dans mon bullet. Je m’en sers plutôt comme un recueil de toutes les informations que je souhaite conserver en un seul et même endroit, mais aussi comme un outil de motivation.

J’envisage d’ailleurs d’y créer un « tracker »…

Un tracker est un outil qui permet de suivre la réalisation d’une activité ou d’une tâche que l’on souhaite mettre en place de manière régulière ou récurrente. C’est l’outil idéal pour mettre en place une nouvelle habitude.

Il se présente sous forme de grille ou de frise dans laquelle on coche ou colorie la case quand on a réalisé l’action que l’on s’est fixé.

Je pense me créer un tracker pour me motiver à bouger un peu plus…Mais ça je vous en reparlerai dans un prochain article!

 

Vous l’aurez compris, le Bullet Journal est un outil très complet et facile à s’approprier.

Est-ce que certains d’entre vous tiennent un bullet journal? Vous connaissez? ⁠

Au plaisir de vous lire sur le sujet!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *